La direction

Le fondateur biographie et vision

Issad Rebrab, capitaine d’industrie, entrepreneur

IR_president

« Voir grand, commencer petit et aller vite. » Une devise, telle un leitmotiv, qui a porté Issad Rebrab jusqu’à la réussite.

Fondateur du Groupe Cevital, Issad Rebrab est né en 1944. Il crée son cabinet d’expert-comptable en 1968, puis se lance dès 1971 dans l’entrepreneuriat, en créant des sociétés dans la métallurgie et en 1991 dans la sidérurgie. À la tête du Groupe Cevital, il n’a cessé de le faire grandir en diversifiant ses activités, pour compter aujourd’hui 26 filiales dans l’industrie, l’agro-alimentaire, la grande distribution ou encore l’automobile.

Depuis quelques années, Il développe ses activités à l’international, notamment en Europe (France, Italie, Espagne), en Tunisie, au Maroc et au Brésil. En France, Issad Rebrab a racheté en 2013 la PME Oxxo (fabricant de fenêtres haute-performance), en 2014 Brandt France, pour relancer ce leader de l’électro-ménager, et en 2015 un Luccuni un complexe sidérurgique d’acier spéciaux. Issad Rebrab est, depuis 2008, Président du Conseil d’Administration du Groupe Cevital.

Père de 5 enfants, ces derniers sont tous impliqués au sein du management du Groupe. En 2009, Cevital a élargi sa gouvernance en décidant d’ouvrir son conseil d’administration à des membres indépendants. Une décision motivée par la volonté de soutenir la croissance de l’entreprise et d’assurer sa pérennité, à l’image des grandes entreprises internationales.

Issad Rebrab a été élu CEO de l’année à l’Africa CEO Forum 2015 et Personnalité de l’Année en 2016 par la région de la Toscane (Italie), suite à la reprise des activités sidérurgiques de Piombino.

Sa vision

« L’idée est de faire passer l’Algérie dans l’économie de l’après-pétrole, du stade importateur au stade exportateur, en faire le nouveau dragon de l’Afrique, une puissance économique émergente qui tire la croissance mondiale, libère les initiatives, crée de l’emploi et des richesses et se hisse au rang des nouvelles nations industrialisées. Le temps joue contre nous.

Nous serons 50 millions d’algériens en 2025 et autant de consommateurs de carburant et d’électricité, nous aurons 10 millions de nouveaux demandeurs d’emplois pour lesquels il faudrait créer 1 million d’emplois par an. Il nous reste peu de temps pour diversifier notre économie.

Le chiffre d’affaires de Cevital a été multiplié par 100 en 15 ans. Nous comptons le multiplier par 7 à horizon 2025 et passer de 4 milliards de dollars actuellement à 25 milliards de dollars en 2025. Pour réussir, nous avons besoin de talents.

Nous allons passer de 18 000 collaborateurs aujourd’hui à près de 100 000 en 2025 et investir massivement dans la formation et le recrutement de talents. »

 

Le Vice-président Ahmed Nemmar

 

Nemmar_VP_350

Né en 1950, Ahmed Nemmar est titulaire d’une licence en sciences économiques et d’un magister en gestion des entreprises.

Il débute sa carrière au sein du Groupe Sonelgaz, en tant que directeur de la gestion prévisionnelle avant d’évoluer comme chef de division études et règlementation comptable et fiscale. En 1991, toujours chez Sonelgaz, il devient sous-directeur du budget et de la gestion des investissements, puis il est nommé, en 1999, directeur de la comptabilité et du contrôle de gestion.

À ce poste, pendant 5 ans, il va s’atteler à moderniser l’ensemble des systèmes comptables de l’entreprise, tout en redressant la situation des comptes de Sonelgaz. De 2004 à 2006, il est directeur de l’audit, où il créé la fonction Audit Interne du Groupe.

En 2007, Ahmed Nemmar intègre le Groupe Cevital, il en est aujourd’hui le Vice-président en charge des finances et des fonctions supports.

 

 

ACCUEIL